S'exposer constamment à des images de femmes non noires qui sont célébrées pour leur apparence peut contribuer à amplifier notre insécurité. Cela est particulièrement vrai pour les femmes appartenant à des groupes ethniques qui ont été historiquement sous-représentés dans les magazines et les réseaux sociaux que nous absorbons religieusement. "Si vous regardez constamment des photos qui remettent en question votre beauté, alors je ne pense pas que vous regardez les bonnes choses", estime Benedicta Banga, fondatrice de l'application Blaqbase. Elle continue: "J'ai toujours été consciente que j'ai un gros nez et je pense que dans ma jeunesse, j'ai toujours voulu qu'il soit plus mince. Mais maintenant, je suis d'accord avec ça. Cela fait partie de ce qui me définit et de ce qui me donne mon look unique ". Grace Trowbridge, cofondatrice du marché en ligne Simply Noir, a eu un prix de conscience similaire. "Je célèbre mon héritage aujourd'hui davantage que lorsque j'étais plus jeune", dit-elle. "J'ai réalisé qu'en fait, je suis belle comme je suis, avec un nez large ou non".